Kaputt

750« Mais le printemps est la maladie insidieuse du Nord; il corrompt et dissout la vie que l’hiver a gardée, protégée jalousement dans sa prison de glace; il apporte ses dons funestes: l’amour, la joie de vivre, l’abandon aux pensées légères, aux sentiments joyeux, le plaisir de l’oisiveté, des rixes, du sommeil, la fièvre des sens, d’illusoires noces avec la nature. C’est la saison qui allume une flamme trouble dans l’oeil de l’homme du Nord: sur osn front, que l’hiver rend pur et désert, descend l’ombre orgueilleuse de la mort. » – Malaparte

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page