Sortir hors de soi

IMG_0827

« Nombre de nos après-midi s’écoulaient dans les cinémas. Nous goûtions particulièrement les comédies américaines à la sentimentalité facile, ou bien ces films violents où l’on voit tantôt des gens très bien qui se perdent, tantôt des gens perdus qui se réhabilitent et tombent dans les bras d’une femme idéale après avoir traîné la plus misérable des vies, héros hasardeux pour qui perdition et rachat c’est tout un, puisqu’il s’agit, dans l’un comme dans l’autre cas, du même bond élémentaire qui pousse à sortir de soi. » – M. Leiris

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page