Club 128

IMG_0593

Et le rouge velouté de la nuit.

 » Ce n’est pas dans la confusion que l’on est alors jeté; au contraire, c’est à une clarté à la fois plus fine et plus ample que l’on accède, clarté des tout petits enfants qui se jouent des modalités sensorielles, celle des poètes qui savent les correspondances, celle des chamanes qui sont en ce lieu et en un autre, celle de l’imaginatin active qui se perd et se trouve dans la complexité et la multitude des liaison, celle qui est à la base et au fond de toutes nos perceptions claires et distinctes. Leibniz parlait des petites perceptions, ou Kant de la plage de notre esprit infiniment plus vaste en comparaison des quelques points lumineux qui font notre perception ordinaire. » -F.R.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page