Il était une fois et je m’en moque

Il était une fois, c’est Leslie Kaplan qui le dit, une femme qui avait un rêve récurrent. Toutes les nuits, elle visitait une maison, pièce par pièce. Sans comprendre pourquoi. Elle finit par connaître par cœur ses moindres méandres, pièces et replis. Un jour, elle vit cette maison au loin. Elle s’approcha, pas de doute, elle la reconnut, c’était bien elle. Elle sonna à la maison, elle devait la visiter. Peut-être même l’acheter, la maison de ses rêves. Elle sonna à la porte. Un mec assez bourru lui ouvrit.

– Excusez-moi, Monsieur, puis-je voir la maison ? Cela vous paraîtra peut-être idiot mais je suis très intéressée.

– Impossible, Madame, elle n’est pas à vendre. A aucun prix.

– Pourquoi ?

– Parce qu’elle est hantée.

– Ah bon, mais par qui ?

– Mais par vous Madame…

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page