Le bout du nez s’est envolé

Il était une fois une femme qui aimait follement un homme. Lui aussi, d’ailleurs. Mais étrangement, il ne cessait de lui demander de refaire son nez. Tu ne m’aimes donc pas ainsi ?, lui demandait-elle. Si tu n’aimes pas mon nez, tu ne m’aimes pas. Et ne sais-tu pas que les forts nez sont signes de grands amoureux. Regarde Cyrano. Regarde Cléopâtre. Mon nez, c’est ma marque de fabrique. Veux-tu donc que je ressemble à Madame tout le monde ? Il hochait la tête. Il l’aimait plus que tout. Mais pas son nez.

Ce n’est pas une question plastique, disait-il. Tu n’as jamais été disgracieuse. Tu es même très belle avec ce nez cassé. Mais il me terrifie, je ne sais pas pourquoi.

– Et si c’était justement en raison de cette peur-là que tu m’aimais ?

– Non, je ne crois pas. Change de nez, s’il te plaît ! N’insiste pas.

Elle finit par céder à son caprice. On l’endormit pendant plusieurs heures. A son réveil, elle découvrit un énorme pansement en plein milieu de sa figure. Il lui faudrait attendre encore plusieurs semaines avant de découvrir son nouveau nez. Mais où était donc son amour ?

Sous les vapeurs prolongés de l’anesthésie, elle attendit, attendit, attendit. La nuit tomba, il n’était toujours pas là. Alors, elle sut. La nouvelle ne tarda pas à arriver. Accident de voiture. Mort brutale. Elle était désormais seule. Sans amour et défigurée. Et elle se mit à chanter sans plus jamais s’arrêter :

Il était un petit homme
Pirouette cacahuète
Il était un petit homme
Qui avait une drôle de maison
Qui avait une drôle de maison
Sa maison est en carton
Pirouette cacahuète
Sa maison est en carton
Les escaliers sont en papier
Les escaliers sont en papier
Si vous voulez y monter
Pirouette cacahuète
Si vous voulez y monter
Vous vous casserez le bout du nez
Vous vous casserez le bout du nez
Le facteur y est monté
Pirouette cacahuète
Le facteur y est monté
Il s’est cassé le bout du nez
Il s’est cassé le bout du nez
On lui a raccommodé
Pirouette cacahuète
On lui a raccommodé
Avec du joli fil doré
Avec du joli fil doré
Le beau fil, il s’est cassé
Pirouette cacahuète
Le beau fil, il s’est cassé
Le bout du nez s’est envolé
Le bout du nez s’est envolé
Un avion à réaction
Pirouette cacahuète
Un avion à réaction
A rattrapé le bout du nez
A rattrapé le bout du nez
Mon histoire est terminée
Pirouette cacahuète
Mon histoire est terminée
Messieurs, mesdames, applaudissez
Messieurs, mesdames, applaudissez !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page