La reine sans royaume

« Cher vous,

Je me suis complètement fourvoyée. Après tout, j’ai passé à peu près quinze ans de ma vie à apprendre comment faire une photo – vous savez, cette chose qui vaut mieux que dix mille mots, et me voilà en train de saborder et d’imiter ces gens, les rédacteurs, dont j’ai prétendu qu’ils étaient démodés.

Je suis surprise et affligée non pas de découvrir que les mots demandent une technique particulière – ça, je le savais- mais de constater que j’étais assez naïve et idiote pour accepter un tel travail. Et d’avoir eu la témérité de m’y attaquer, face à quelqu’un qui en savait plus que moi, m’a soumise à des heures de frustration et d’angoisse. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page