Epilogue

Mot laissé par Charly

« Ne cherchez pas de raison, il n’y en a aucune. Désolé, il n’y aura pas d’explication de texte, Mme Chassé…

Nous sommes des enfants gâtés, Jennie et moi, nous le resterons. Nous ne voulons nulle entrave. La jouissance, c’est maintenant ou jamais.  Nous ne reporterons pas à plus tard notre bonheur.

Le premier carrefour de vie se présente à nous. Eh bien, nous n’irons pas plus loin. Stop ! Nous ne deviendrons ni vieux ni sages. Aujourd’hui, nous nous offrons l’infini en toute impunité loin de vos yeux. Ne soyez pas jaloux ! Vous aussi, vous y viendrez un jour ou l’autre… Ne pleurez pas ! Nous n’avons été qu’un accident dans vos vies…

C’est vrai, Papa, Maman, je vous aime… même si je ne vous ai pas beaucoup connus.

Ma Peggy-Joe, tu es grande maintenant, je te rends ta liberté. Ne t’inquiète pas, tu sauras parfaitement danser parmi les hommes.

Bob et Nigel, vous voyez bien que je n’ai pas pris votre sœur, c’est la mort finalement qui l’a prise. Tout rentre enfin dans l’ordre et vous pouvez retourner surfer tranquilles sur vos planches.

Nesrine, merci encore d’avoir toujours su protéger notre amour.

Et toi, Medhi, notre ami, notre Roméo, toi le plus doué de nous tous, à toi, nous te laissons témoigner à tout jamais que Charly aimait Jennie et Jennie aimait Charly. Fin de l’histoire. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page