Suicide exemplaire

Pourquoi a-t-on retrouvé le lendemain de son mariage Emilie, le corps flottant et sans vie, dans la piscine ? Elle qui avait tout si bien fait comme il fallait. Dans la norme. Elle avait annoncé ses fiançailles huit mois auparavant. Elle vivait déjà avec son destiné depuis cinq ans. Il avait posé le genou sur le sol pour la demande et, le temps d’une photo et du passage d’un bateau mouche en arrière fond, elle avait dit oui. A partir de cet instant, les huit mois restants de préparatifs avaient été planifiés scrupuleusement : liste de mariage, salle de réception, faire-part, menu A et menu B (il faut bien penser à toutes les confessions), robe de mariée, tenues des demoiselles d’honneur, lieu du cocktail et puis du dîner, DJ, discours et émouvants Powerpoint, dragées, allées d’honneur, deux couteaux et trois fourchettes ou trois couteaux et une fourchette, buffet ou take away ?… Et l’enterrement de la jeune femme suivit de près celui de la jeune fille.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page