La danse du scribe

Ca marche. Stéphane Bouton s’avance vers moi. Durant toute sa progression, je ne le quitte pas des yeux. Ca y est. Il se fige devant mon bureau. Il ouvre la bouche, enfin, et s’apprête à m’adresser la parole pour la première fois en cinq ans de convoisinage entre collègues. Je veux dire, une vraie parole, pour de vrai. Celle que je peux entendre désormais, comme l’a prédit Mona. Une parole autre que « tu m’envoies ton tableau Excel dès que tu l’as terminé, stp ! » ou « n’oublie pas de poser toi aussi des RTT…» Non, il va me parler à moi, Emilie, à la femme qui est en moi, jusqu’au plus profond de mes entrailles. Je savoure déjà ma victoire :

– Emilie, je me disais, enfin, je ne sais pas. Pourquoi pas ? (il bafouille) Si tu veux bien sûr, si tu as le temps… (trop d’efforts, il plonge) Et si on sortait un soir ensemble ? Enfin, ça te dirait de prendre un verre ?

Je respecte la consigne des femmes irrésistibles et me tais. Simplement, ouvrir grand les yeux, Eyes Wide Open, et se contenter de le regarder s’emberlificoter à son propre piège…

– Ca serait chouette, non ? Ce soir, par exemple, tu serais dispo ?

C’est le moment d’agir :

– Oui.

***

Il m’est arrivé la chose la plus affreuse qu’il puisse arriver à un écrivain. J’ai couché avec mon héroïne. Pire : peut-être même suis-je en train d’en tomber amoureux… C’est devenu impossible d’écrire sur elle. Je ne me reconnais plus. Je ne suis plus le Stéphane Bouton d’hier. J’ai bien peur qu’un autre que moi, ou plutôt une autre, soit déjà en train d’écrire mon histoire…

***

Prospectus pour la danse de l’utérus ● Témoignage d’Amy Picheron

« Cette danse a changé mon être, ma présence au monde, ma vie ! Avant, je parlais 25 langues et je ne savais quoi en faire. Rien à voir ici. On pourrait croire que ce n’est que de la théorie, non, il n’en est rien. La preuve immédiate en pratique ! J’ai découvert non seulement mon corps mais surtout l’autre …un collègue de travail qui en pinçait pour moi. Et, oui, j’aime pour la première fois. Cela me donne des ailes, je n’ai jamais été si créative. J’ai décidé d’écrire sur cet homme que j’ai rencontré. Son titre ? La danse du scribe… »

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page