Méli-mélo

–  Il a encore fait le même rêve cette nuit. La grande fille aux cheveux jaunes le lave puis le jette avec l’eau du bain. Elle s’appelle Marie-Jeanne et quand elle rit, elle n’a pas de dents. Moi aussi, elle me fait peur. Et surtout, j’ai honte. J’ai l’impression d’être montrée du doigt. Tout ça, c’est de ma faute.

– Mmmh…

– Oui, je devais accoucher dans l’eau, vous savez. C’était l’un de mes fantasmes. Cela devait être la phase finale, l’apothéose de cette grossesse tant rêvée, ensemble…

– Mmmh, mmh…

–  Et le jour même, rien ne s’est passé comme prévu. D’abord, il m’a lâchée, là mon monde s’est effondré et puis, j’ai perdu les eaux… Alors, on oublie la piscine, l’accouchement aquatique et tout le délire de bobo, direction illico les urgences.

– Pardon, je n’ai pas entendu, qui vous a lâchée ?

– Le père… C’est ainsi qu’est né Loup, avec une dent et un désir assoiffé de me manger alors que je n’étais qu’une fontaine de larmes. Je suis rentrée, un bébé sur le bras et un cœur brisé dans l’autre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page