Monsieur ON

– T’es fou!

– Ah, ça y est! Madame redescend sur terre! On n’en a marre de sa petite musique intérieure, alors?

– Non mais tu as vu comment tu gesticules quand tu parles tout seul?

– Qu’est-ce que tu en sais que je parlais? Je croyais que tu écoutais ta musique.

– Non, j’avais mis sur off et c’est toi que j’écoutais, figure-toi.

– Non mais tu as vu comment tu gesticules toi aussi quand tu fais semblant d’écouter ta musique pour mieux m’espionner, moi?

– Je donne le change, c’est normal.

– Ah, sinon, qu’en dira-t-on? On revient toujours ça, à ce foutu Monsieur ON !

– Arrête, tu sais bien que c’est toi qui a commencé avec ça.

– Ah, c’est la meilleure celle-là!

– Oui, c’est bien toi qui as dit qu’ON nous écoutait donc il fallait se taire, qu’ON nous regardait donc il ne fallait plus bouger, qu’ON nous ragnagna, oui!

Elle hurle.

– Eva, s’il te plait, ON te demande de te taire.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page