Souterrain

Christine

Au milieu des gamins hurlants et des odeurs de merguez, Christine fume sa clope, au bord de la piscine. Son bikini est trop serré et sa peau trop bronzée à force des séances répétées d’UV de cet hiver. Les maîtres nageurs, pectoraux moulés dans leur t-shirt rouge, défilent devant elle, shootés en permanence par leur rêve chloré. Pauvres grenouilles qui s’imaginent être les héros d’une pauvre série télé. Aujourd’hui encore, Christine est maquillée comme une voiture volée. Le premier qui ose l’emmerder, elle le dégomme d’un coup de cil.

Bérénice

La première fois que Bérénice vit Aurélien, elle le trouva franchement laid. C’est Géraldine sa cousine qui le lui présenta. Au milieu des gamins hurlants et des odeurs de merguez, Bérénice entendit à peine son nom et ne s’en soucia guère.

Ce garçon n’était de toute façon pas son genre. Look nappy et mèche de côté, déjà à mater ses seins, elle n’en avait rien à foutre de ce lèche-cul de première. Bérénice préféra se replonger dans la lecture de son pavé.

Plus tard, elle leva la tête, gênée par les fous rires mêlés de sa cousine et du dit garçon en pleine partie de beach volley. En plus d’être moche, c’était donc un bouffon!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page