Haïku de printemps

Pose ton manteau au vestiaire de l’érotisme

Échappe toi de la divine comédie et du casting sauvage

Tes peurs tribales et ta cruche harnachées à l’eau

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrPrint this page